Le mal perforant du pied diabétique est caractérisé par des cors et des cornes très épais. On doit les couper avec de petits ciseaux à chair. Le travail au bistouri est trop dangereux. La WaxArgile qui a été mise en épais cataplasme pendant plusieurs jours, aidera à faire décoller toutes ces structures malsaines. Le patient que vous voyez sur le petit clip était même sous anticoagulants. En travaillant méticuleusement, on ne fera pratiquement pas saigner les tissus sains. Les cors et les cornes ne saigneront pas.

Ceux qui ne veulent pas dégager une telle plaie, en découpant les débris autours, préparent l'orteil (et ultérieurement aussi le pied) pour une amputation.