Ulcères d'origine veineuse qui sont dû à une très très mauvaise circulation

Ma marraine soufffre depuis des années d'ulcères à la jambe, qui se soignent un peu, mais ne guérissent jamais. (Sat, Aug 2, 2014 at 8:00AM)

Bonjour,

Voici les éléments essentiels pour obtenir une guérison durable.

1) C'EST LA BANDE QUI GUERIT ! (Dr. Tartour, phlébologue, Dr. Marc Etienne, dermatologue-phlébologue)

Le premier facteur de guérison d'un ulcère d'origine veineuse est la compression multicouches forte : on utilise les bandes élastiques à extension courte qui doivent rester JOUR ET NUIT ! Beaucoup de systèmes sont possibles.( Je vous enverrai mon PDF sur la compression forte). Il est extrêment difficile déjà pour un professionnel de maîtriser une compression multicouches forte (on ne l'apprend presque jamais à l'école, ni à l'université)... sans l'avoir vu faire par un "maître". Mon maître a été le Dr Marc ETIENNE de Bruxelles.

 

2) C'est le cataplasme cire-argile huileux qui protège contre les effets négatifs de la compression forte.

Une compression multicouches forte peut abîmer les orteils, le tibia et le genou. En appliquant une couche d'au moins 1 centimètre d'épaisseur de cire-argile huileux (Wax-Argile ou ZéoWax qui est encore plus performante) - recouverte par une longeur en double couche de Tubifast ligne bleue - , VOUS NE COUREZ PAS LE RISQUE D'ABÎMER LES PARTIES SENSIBLES DE LA JAMBE. On utilise aussi les "coussins" interdigitaux fabriqués avec des morceaux de Tubifast, et s'il le faut avec une fine couche de cire-argile huileuse. Les matériaux hydrocellulaires en mousse se prêtent idéalement pour protéger les genoux, (système "hamburger"), le genou est la "viande" et les deux mousses de Mépilex ou Biatain sont "les petits pains" autour.

Réfection du pansement tous les 2 jours.

 

3) En cas d'ulcères TORPIDES (endormis, qui ne veulent pas cicatriser malgré une compression forte), vous devez utiliser une cire-argile huileuse à base de Clinoptilolithe. (ZeoWax).

Cela existe : on fait tout ce qu'il faut faire (la compression multicouches forte), et pourtant... cela ne démarre pas!

Dans ce cas là, en appliquant la ZéoWax (cire d'abeille / huile d'olive / Clinoptilolithe), ce mélange fera démarrer la cicatrisation rapidement, contre toute attente.

 

Remarque : Vous pouvez utiliser n'importe quel matériel (hydrocellulaire et toute la poésie de vente pharmaceutique incluse) ou tout cataplasme possible à base d'argile ou de choux ou je ne sais pas quoi.....

SANS COMPRESSION MULTICOUCHES FORTE... votre ulcère d'origine veineuse ne guérira jamais! (Une plaie soumise aux effets de "l'accordéon": gongler / dégongler / gonfler /dégongler.....ne pourra PAS cicatriser, dixit Dr. Marc ETIENNE).

 

Résumé:

1) autour de l'ulcère une fine couche d'une crème à base d'oxyde de zinc, utiliser de préférence une pâte qui ne se transforme pas en "béton" (style Inotyol (belge) ou Daktozin (belge) )

2) couche épaisse de 3 cm d'épaisseur de ZeoWax ou de WaxArgile sur l'ulcère et sur une zone étendue tout autour de l'ulcère, par exemple sur une zone de 10 cm x 10 cm pour un petit ulcère / on recouvre donc aussi la fine couche d'oxyde de zinc par la ZeoWax ou WaxArgile (les petits ulcères de jambe sont les plus tenaces pour fermer)

3) recouvrir de cataplasme argileux par une double couche  de Tubifast (jersey en Viscose)

4) installer toutes les protections nécessaires (tibia, orteils, et genou s'il le faut)

5) compression multicouches forte selon la technique de la B.A.C.H. (relativement simple), ou une autre technique, par ex. PROFORE, OU LES BAS ULCERTEC (pas disponible en France)

Dernière remarque:
Votre marraine doit aussi savoir que les cataplasmes cire-argile huileux.... sont une crasse pour ses draps de lit et pour ses chaussures et pour son pantalon. La ZéoWax (plus absorbante) ne pose pas trop de problèmes de "couler", mais la Wax-Argile bien. Votre marraine risque de s'énerver. Pourtant, elle doit perséverer. Pendant au moins trois mois, et peut-être même pendant quatre mois.

Après la guérison, elle DOIT continuer à porter des bas de contention (idéalement les bas Ulcertec) ou 4 ou 5 couches de Tubifast superposées (les "pressions" s'additionnent).

Je suppose que c'est vous qui vous occupez des soins de votre marraine. C'est un travail ! Vous aussi, vous ne devez pas vous décourager !

Cordialement,

Theophiel Van Dyck, infirmier bruxellois