Les chirurgiens français ne savaient plus quoi faire. Ils proposaient l'amputation de cette jambe.

Une amputation : VITE FAITE / MAL FAITE !

16 FÉVRIER 2014 *** Perte de substance importante d'origine artério-veineuse. Le(s) tendon(s) nécrosé(s). Jambe très oedématiée.

La petite histoire...

Rendez-vous planifié avec l'infirmière à domicile en France (dans la région d' Orléans)
Le 16 février 2014, Alexandra et moi sommes partis en France pour expliquer la méthode de la wax-ortho-compression multicouches "modérée" à l'infirmière à domicile habituelle.

Nous avons consacré tout notre dimanche, avec plaisir, pour faire une démonstration dans le but de sauver une jambe. La famille concernée (une maman âgée et sa fille) nous a réservé un accueil fantastique. (Cette famille venait tout juste de perdre leur bien-aimé papa de 90 ans à cause d'une erreur médicale en milieu hospitalier).

Bémol : L'infirmière française n'est pas venue au rendez-vous.                                  Pas de problème : La fille a bien regardé comment faire,  elle a pris des notes et elle fera d'ailleurs elle-même la fameuse Wax-Argile.

 

Le sauvetage d'une jambe : un travail méticuleux de longue haleine. Rendez-vous en 8 mois ! ...Ou peut-être même plus vite !

3 juillet 2014 : La fille a continué à soigner sa maman. Les deux petites plaies sont entretemps guéries.

Le tendon nécrosé est parti. En bas de la plaie, un morceau de tendon continue à se nécroser. La fille continue les soins.

3 juillet 2014 : Ne vous effrayez pas. Les soins de telles plaies sont de longue durée (plaies d'origine artério-veineuse). Il y a déjà un beau halo de cicatrisation autour de la plaie. La maman a toujours de fortes douleurs. Le tendon se nécrose.

La jambe aurait dû être amputée depuis 5 mois déjà ! (selon les docteurs français).

8 AOÛT 2014 : JUGEZ VOUS-MÊME !!!

8 AOÛT 2014 : La plaie commence à guérir. Le tendon ne continue plus à pourrir. Malheureusement, cette patiente a dû être hospitalisée le 8-9-2014 pour une mise au point pour son coeur. Est-ce que les médecins veulent voir les résultats, ou est-ce qu'ils sont bornés par leurs propres protocoles (et on sait où ça mène !)

8 septembre 2014 23:33, la fille m'a écrit...

bonjour Theophiel,

Depuis 1 mois le grand ulcère de ma mère a commencé à guérir... les tendons ont arrêté de pourrir, la chair se régénère, il est bien moins creux, moins large cependant elle a toujours très mal et marche très difficilement. Les doigts de pied sont toujours gonflés.        Le dessus du pied n'est pas tous les jours gonflés. Pendant plusieurs semaines, c'est la cheville, en dessous de l'ulcère qui était gonflé (voir photo)

Elle avait un léger souffle au coeur depuis longtemps mais depuis 15 jours, toutes les nuits elle se réveille car elle peine à respirer, cela l'étouffe, elle est obligée de s'asseoir pour que cela se calme. Depuis samedi, elle ne peut plus s'appuyer sur la jambe (de l'ulcère) pour marcher car le genou lui fait mal, il est chaud et gonflé. Par conséquent, j'ai été obligée de l'envoyer à l'hôpital pour passer une radio du genou et ils l'ont gardée car il faut qu'elle voit le cardiologue.

Ce soir j'y suis allée, j'ai expliqué le problème des ulcères, de l'amputation puisque les artères ne pouvaient être revascularisées. Ils ne veulent pas que je fasse les pansements à l'hôpital mais que ce soit une infirmière. Je leur ai dit ok mais que le soin continuerait avec la wax argile, cela ne leur plait pas, ils me répondent que chacun à son protocole pour des soins. Bref je leur ai dit que la médecine générale avait eu 2 ans pour guérir les ulcères mais qu'on était arrivé à l'amputation. Maintenant que j'avais trouvé une personne avec un traitement qui a des résultats puisque l'ulcère a terminé de pourrir et commencé sa phase de guérison. Il n'était pas question de tout perdre pour 1 semaine d'hospitalisation. 

Demain, j'emmène un pot de wax argile, je vais leur donner l'adresse de votre site mais je doute qu'ils commandent des pots !! Je commanderai s'ils ne veulent pas mais le principal est qu'ils continuent avec la wax argile et le bandage

Merci Theophiel

Amitiés

Nadine et Jeanine (la maman)

41320 MENNETOU SUR CHER

France    

 

le 10 octobre 2014 : la plaie devient superficielle et semble "faire du surplace", je conseille de combiner les cataplasmes argileux avec une crème à base d'Oxyde de zinc. (Sachez, qu'en février 2014 la jambe aurait dû être amputée...)
(Entretemps, la plaie est toujours ouverte. La fille arrive à sauver la jambe. Quand les artères sont très atteintes, cela devient difficile.